Communiqué de presse

Conférence interministérielle : Les ministres et secrétaires d’État unis et réunis pour l’inclusion des personnes en situation de handicap

Werkneemster in rolstoelWerkneemster in rolstoel
Sous l’impulsion de Karine Lalieux, les ministres et secrétaires d’État membres de la CIM « Bien-être, sport et famille », représentant l’ensemble des niveaux de pouvoir, se sont engagés lundi à joindre leurs efforts pour agir de manière plus efficace et coordonnée afin de créer une société réellement inclusive pour les personnes en situation de handicap.
Relancée pour la première fois en plus de 8 ans, la CIM se réunira de manière régulière d’ici la fin de la législature afin de développer des synergies et renforcer les actions prises par les entités et le fédéral.
Lors de cette première réunion, les ministres et secrétaires d’État ont notamment fait un premier pas vers l’élaboration d’une Stratégie interfédérale Handicap 2021-2030.
 
Créer des synergies
Les obstacles auxquels sont confrontées les personnes en situation de handicap dans notre pays restent nombreux, et ce dans tous les domaines de la vie quotidienne.
 
Les chiffres – emploi, risque de pauvreté, exclusion sociale, santé, mobilité, enseignement …  - le montrent : la Belgique a encore d’importants efforts à réaliser pour garantir l’inclusion pleine et entière des personnes en situation de handicap, et ainsi répondre aux obligations de la Convention des Nationales unies relatives aux droits des personnes handicapées, qu’elle a ratifiée en 2009.
 
La répartition des compétences entre les différents niveaux de pouvoir ne facilite pas la mise en œuvre d’une vision commune alors que les difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap dépassent évidemment les frontières linguistiques et institutionnelles.
 
Conscient des défis communs à relever, et après avoir échangé sur les initiatives prises en matière de handicap à leur niveau, les membres de la Conférence interministérielle ont convenu lundi de relancer activement leurs travaux autour de cette thématique.
 
Un sous-groupe de travail « Handicap » sera d’ailleurs créé au sein de la CIM, avec un agenda de travaux jusqu’en 2024.
 
Premiers pas vers une Stratégie interfédérale Handicap
L’une des priorités du sous-groupe « Handicap » sera de définir les objectifs et actions d’une future Stratégie interfédérale Handicap 2021-2030.
 
Une telle stratégie permettra de structurer les défis et de clarifier la manière dont les politiques menées par les entités fédérées et le niveau fédéral contribuent à les relever. Elle s’inscrit à la fois dans les recommandations de l’ONU mais aussi dans la stratégie adoptée par la Commission européenne à laquelle chaque État-membre est invité à contribuer.
 
Karine Lalieux: « Les chantiers sont nombreux et transversaux : lutte contre la pauvreté et non-recours aux droits, meilleure collecte des données, harmonisation de la définition du handicap, accès à la mobilité et au marché de l’emploi…  Mais grâce à  l’implication de toutes les entités, j’ai confiance dans notre capacité à montrer que notre pays peut jouer un rôle de pionnier dans la mise en œuvre d’une société inclusive pour les personnes en situation de handicap. Nous ne sommes jamais plus forts que quand nous sommes unis par une volonté commune. »