Communiqué de presse

Les enseignants pensionnés peuvent continuer à reprendre le travail dans le cadre de la lutte contre le coronavirus sans impact négatif sur leur pension

Enseignante âgée

Sur proposition de la ministre des Pensions Karine Lalieux, le Conseil des ministres a approuvé un projet d'arrêté royal permettant aux enseignants pensionnés de rependre le travail dans le cadre de la lutte contre le coronavirus jusqu’au 30 juin inclus. Les revenus - désormais illimités - qu’ils obtiennent de cette activité n’auront aucun d’impact sur leur pension.

Cette mesure avait été mise en place dès mars 2020, afin de permettre aux enseignants de venir en renfort dans les écoles en pénurie d’instituteurs ou professeurs.  Du 1er janvier au 30 juin 2022, leurs revenus supplémentaires n'affecteront pas le montant de leur pension.

 

Karine Lalieux, ministre des Pensions : « La crise du coronavirus a eu un impact majeur dans de nombreux secteurs. L’enseignement n’a pas été épargné. Des enseignants n’ont pas pu donner cours et certains élèves ont accumulé un retard dans leur apprentissage. La situation n’est pas encore stabilisée aujourd’hui. Il m’a donc paru essentiel de permettre ce renfort par des enseignants pensionnés et qualifiés, sans que ceux-ci aient à se soucier de répercussions sur leur pension. »